Zoo de Doué

Bioparc de Doué , Bioparc / P. Chabot©

  • Partager :

5 bonnes raisons
de voyager au Bioparc de Doué-en-Anjou

Creusé dans une ancienne carrière de falun, ce site exceptionnel mise sur le bien-être animal et la protection des espèces.

1# Seul zoo troglo au monde

Dessus, dessous… La visite se déroule dans un enchevêtrement de galeries creusées dans la roche coquillère. Arrosé de cascades, le Bioparc bénéficie d’une végétation luxuriante : l’endroit idéal pour se protéger des chaleurs estivales ! « C’est véritablement un cadre exceptionnel pour les animaux », note François Gay, le directeur du site. « Le falun se creuse très facilement, nous pouvons donc adapter le site en fonction des espèces que l’on héberge : c’est l’opportunité pour plus de 1 200 animaux de vivre dans des conditions optimales ! »

2# Des espaces XXL

Du camp des girafes à la vallée des rhinocéros, le Bioparc mise sur le vaste pour répondre au mieux aux besoins des animaux. « En 2017, nous avons inauguré « Les Fantômes de l’Himalaya », un grand amphithéâtre baigné de soleil où peuvent évoluer la panthère des neiges, le bouquetin markhor et les vautours charognards ». Dans la volière sud-américaine, la plus grande d’Europe, 600 oiseaux bénéficient d’un espace rare pour voler au-dessus des visiteurs.

3# Protection d’espèces menacées

Le Bioparc présente 41 espèces menacées de disparition sur le globe, la panthère de Java, l’okapi, le rhinocéros noir… Ainsi, le site s’engage dans la conservation ex-situ, c’est-à-dire hors du milieu naturel, afin d’assurer la survie des espèces à long terme, en captivité. Au total, le parc oeuvre à travers trois projets de conservation.

4# 1 ticket acheté, 25 projets soutenus

A l’achat de son ticket d’entrée, chaque visiteur participe au financement de 25 projets de conservation à travers le monde, en lien avec les associations locales, sur le terrain. « Nous voulons faire le lien entre ce qui se passe sur place et l’entrée au Bioparc », souligne François Gay.

5# Pas de dressage d’animaux

Au Bioparc de Doué, les espèces n’apprennent pas de tours : « Le comportement des animaux est suffisamment spectaculaire au naturel », explique le directeur du parc. « Le nourrissage des animaux est un spectacle à lui seul, différent pour chaque espèce : il permet d’appréhender la diversité animale ». Une plongée nature assurée.

 

En partenariat avec Dimanche Ouest-France Maine-et-Loire

Infos pratiques

BIOPARC
103, rue de Cholet
Doué-la-Fontaine
49700 DOUÉ-EN-ANJOU