5 bonnes raisons de s’engouffrer dans les caves de Bouvet-Ladubay
Caves Bouvet-Ladubay

Caves Bouvet-Ladubay , S.Boursier©

  • Partager :

5 bonnes raisons de s’engouffrer dans les caves de Bouvet-Ladubay

Sillonner les caves troglodytiques de Bouvet-Ladubay, à pied, ou plus original, à vélo, une expérience de goût à vivre en Saumurois.

1# En Vélo vintage

« Les vélos à disposition sont d’époque ! », sourit Margaux, jeune guide des fameuses caves Bouvet-Ladubay à St-Hilaire-St-Florent, à deux pas de Saumur. Après un léger brief et le prêt de lampes frontales, elle s’élance avec son petit groupe (huit personnes maxi) au cœur d’un incroyable dédale de galeries creusées dans le tuffeau. Un périple de 2 km sur les huit que comptent ces caves ancestrales.

2# La « Cathédrale engloutie »

À la lueur d’un éclairage tamisé, l’entrée en matière s’avère flamboyante. Par endroits, se dressent de superbes piliers sculptés à même la pierre. À la demande du propriétaire des caves Bouvet-Ladubay, Patrice Monmousseau, le sculpteur Philippe Cormand a créé cette ʺCathédrale engloutieʺ. Ces éléments rappellent l’abbaye de Saint-Hilaire-Saint-Florent édifiée en surface au XIe siècle.

3# La source au trésor…

Du clair-obscur, le groupe à vélo s’enfonce dans le noir complet à la lampe frontale. Le parcours sinueux ne révèle aucune difficulté, mais bel et bien une découverte insolite. Entre l’humidité de la cave (80 %) et sa fraîcheur (entre 10°C et 12°C été comme hiver), on rallie sans encombre une petite source à l’eau limpide. La légende dit qu’Etienne Bouvet, fondateur avec sa femme de la belle maison de Saumur, y aurait trouvé un trésor provenant de l’abbaye. Une fable qui a pris la forme d’une bouteille de brut de Loire : la cuvée « Trésor » créée en 1987 par Patrice Monmousseau.

4# De la vinification à la dégustation*

D’autres étapes ponctuent cette boucle souterraine : la présentation des chais avec les méthodes de vinification, l’élevage en fût de chêne jusqu’au bouchonnage… pour laisser place à une dégustation bien méritée !

5# Des archives à l’art contemporain

Une fois le pied à terre, d’autres joyaux restent à découvrir. La visite « Patrimoine » propose un voyage dans le temps. 160 ans d’histoire passant par le bureau d’Etienne Bouvet, la bibliothèque du XIXe  siècle et ses 6 000 étiquettes anciennes… Sans oublier, le somptueux petit théâtre, construit en 1904, qui accueille toujours des spectacles dans son décor à l’italienne. Enfin, dans l’ancienne centrale électrique, un centre d’art contemporain affiche toute l’année des expositions de renom.

 

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

 

En partenariat avec Dimanche Ouest-France Maine-et-Loire

Infos pratiques

CAVES BOUVET-LADUBAY
11, rue Jean Ackerman
Saint-Hilaire Saint-Florent
49400 SAUMUR