Le musée Aux anciens commerces
Musée aux Anciens Commerces

Musée aux Anciens Commerces à Doué-en-Anjou , Pascal Girault©

  • Partager :

5 raisons de découvrir le musée Aux anciens commerces

À Doué-en-Anjou, les anciennes écuries du Baron Foullon dissimulent une collection rare et riche sur les anciens commerces. 100 ans d’histoire, plus vraie que nature, qui permettent de remonter le temps.

1# Pour sa collection

Dans la boutique, le livre d’or en dit long sur le musée Aux anciens commerces de Doué-en-Anjou. Jeunes et moins jeunes content souvent ainsi leur visite : « Merci de ce fabuleux voyage dans le temps ». Dans ces superbes écuries datant du XVIIIe siècle, à proximité du jardin des roses, le visiteur plonge dans une collection d’un siècle de commerce de 1850 à 1950. L’occasion de flâner et de fouiller des yeux la vingtaine de boutiques reconstituées, du grenier de nos arrière-grands-parents à la pharmacie d’antan en passant par le bistrot du village.

2# Pour sa rue commerçante

Au rez-de-chaussée, la rue commerçante nous ramène aux grandes heures du commerce de proximité. Sur une centaine de mètres, les vitrines se succèdent sans rien laisser au hasard. De la droguerie au marchand de jouets jusqu’au chapelier, à l’épicerie et au tabac, du comptoir aux objets authentiques, des réclames aux journaux, le moindre détail interpelle… comme cette poupée Gégé datant de 1943, la première articulée pouvant marcher toute seule.

3# Pour son atelier couture

Clément Cerisier, jeune et récent propriétaire du musée, ne cache pas sa passion pour l’histoire. Dans son antre, il souhaite redonner vie à d’anciennes coutumes et pratiques. Aussi, il propose depuis cette année un atelier couture en fin de visite. « Le musée est riche par sa collection et ses boutiques, mais je souhaite le faire vivre en proposant des animations », explique-t-il.

4# Pour ses animations

La visite libre à l’étage de cette somptueuse bâtisse enthousiasme déjà. La rue commerçante est aussi régulièrement le théâtre de petites saynètes et de mises en scène. Clément n’hésite alors pas à ouvrir les boutiques pour y raconter de belles histoires ou encore y révéler quelques secrets d’autrefois. « C’est aussi l’occasion de prouver que la collection est d’origine et qu’il s’agit de produits qui ont réellement existé », ajoute-t-il.

5# Pour ses expos temporaires

C’est la grande nouveauté ! Un espace est désormais réservé à des expositions temporaires puisant leurs ressources dans les réserves et les objets cachés. La dernière reposait sur la lingerie et les vêtements, une façon d’aller encore un peu plus loin dans le patrimoine de l’Anjou et ainsi découvrir comment nos aïeuls s’habillaient pour travailler ou pour les grandes occasions. Les idées et les projets ne manquent pas. Clément compte sortir de ses archives les outils et pièces d’une ancienne ferme et ainsi créer un nouvel espace d’exposition.

 

En partenariat avec Dimanche Ouest-France Maine-et-Loire

Infos pratiques

MUSÉE AUX ANCIENS COMMERCES
279, chemin du Lavoir
Doué-la-Fontaine
49700 DOUÉ-EN-ANJOU