Le Mystère des Faluns
Le Mystère des faluns

Doué-en-Anjou Le Mystère des faluns , S.Simonnet ©

  • Partager :

5 bonnes raisons de percer le Mystère des Faluns

À Doué-la-Fontaine, le site des Perrières révèle le Mystère des Faluns. Un fabuleux voyage souterrain au cœur des caves-cathédrales, entre terre et mer. Passé et présent.

1# Pour l’immersion

L’immersion est totale. Dans les Perrières de Doué-la-Fontaine, la magie opère. Le visiteur est envoûté par ces caves-cathédrales de près de 20 m de haut où l’histoire se dessine sur les murs. Dans cet univers envoûtant et mystérieux des troglodytes, un voyage hors du temps se décline subtilement pour découvrir l’histoire du falun, ce calcaire coquillier qui a façonné au cours des siècles le paysage et le sous-sol douessin. Dès l’entrée, le Mystère des Faluns reste entier.

2# Pour la scénographie

La clé du Mystère des Faluns réside en une scénographie adaptée et soignée. Jeux de lumière et projections transcendent les aspérités du falun. Une plongée dans un océan de calme et de douceur. « Sur près de 600 m, ces anciennes caves ont été subtilement mises en scène par le collectif Lucie Lom », précise Morgane Postec, responsable du site. Ici, pas de grand discours, pas de guide, une liberté totale pour déambuler et se laisser porter par la poésie, la féerie et parfois même la malice des lieux.

3# Pour l’éveil des sens

Au fil des cinq galeries, requins, oursins et raies Manta cohabitent dans une ambiance cristalline, aux sonorités aquatiques et animales. Un banc de méduses illuminées plane au-dessus de nos têtes. On croît rêver. Plus loin, la traversée d’une forêt tropicale habitée par des singes malicieux mène les visiteurs vers l’expérience étrange d’entrer dans un squelette de baleine. Au gré des pulsations musicales, les cinq sens sont en éveil. Les visiteurs, petits ou grands, sont à coup sûr émerveillés.

4# Pour l’histoire des carriers

Cette visite insolite invite aussi à faire un bond dans l’histoire pour parcourir le travail fastidieux des carriers qui ont creusé ces galeries souterraines aux XVIIIe et XIXe siècles. Ce patrimoine troglodytique est aujourd’hui un des témoins identitaires majeurs de l’Anjou et de la vallée de la Loire. « Les dernières carrières en activité ont fermé dans les années 1940. Sur 4 hectares et demi, quelque 500 salles souterraines bordent les Perrières. Certaines furent réutilisées comme habitations et champignonnières », explique Morgane. Le plus bel hommage rendu aux carriers conclut divinement la visite : une statue à leur effigie, taillée à même la roche, trône sur 6 m de haut.

5# Pour le fabuleux voyage

Nouveauté cette année, l’équipe d’animation propose aux plus jeunes un parcours ludique. Questionnaire en mains, les enfants partent à la découverte d’énigmes dispersées dans les galeries souterraines. Un jeu de piste éducatif afin de mieux appréhender l’histoire du falun, la science, la géologie... de ce fabuleux voyage.

 

En partenariat avec Dimanche Ouest-France Maine-et-Loire

Infos pratiques

LE MYSTÈRE DES FALUNS
7, rue d'Anjou
Doué-la-Fontaine
49700 DOUÉ-EN-ANJOU