Ma TO-DOuceur angevine
Champtoceaux

émotion nature

Ma TO-DOuceur angevine

Champtoceaux- Ile Neuve Macrière , D.Drouet©

  • Partager :

Ma TO-DOuceur angevine

La douceur angevine : plus qu’un état d’esprit, une réalité ! La douceur angevine, devise que nous devons à Joachim du Bellay, amoureux fou de son Anjou natal, traduit un cadre de vie agréable et au climat réputé doux. L'Anjou vous invite à venir vous en imprégner !

Les charmes de l’Anjou sous la douceur angevine

Quittant le château de la Turmelière à Liré, le poète repensera souvent à son enfance et fera l’éloge de ces terres en écrivant ces quelques vers nostalgiques extraits des Regrets - 1558. « Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage… Quand reverrai-je hélas, de mon petit village / Fumer la cheminée… Et plus que l’air marin la douceur angevine ».   

 

Que diriez-vous de goûter aux bienfaits de cette douceur angevine ?

  • Comme dormir dans un troglo cocooning et passer en mode dorlottage au cœur de la pierre tendre en optant pour une chambre d’hôtes cosy ou un hôtel installés dans un espace troglodytique ? On adore.

  • Ou déguster un crémet d’Anjou, ce dessert aérien réalisé à partir de crème fouettée, de blancs d’œufs et de fromage frais ! Le must : l’accompagner d’un coulis de fruits rouges.

  • Ou pédaler en famille sur la Vélo Francette®  le long de la Mayenne, puis au fil de la Loire et du Thouet. A chacun son rythme.

  • Adorer le lever de soleil à bord d’une toue cabanée : ces bateaux de Loire traditionnels entament une nouvelle vie, transformés en nids douillets. Une nuit sur le fleuve avant un réveil magique… comme seuls au monde.

  • Vivre la vie de château et se laisser chouchouter dans un cadre d’exception. Princes et princesses d’un jour !

  • Randonner entre vignes et villages, jouer à cache-cache dans les ruelles des Petites Cités de Caractère, boire les mots d’un vigneron ou d’un artisan.

Mais vous n’avez pas encore tout vu !

  • S’adonner à une sieste au cœur d’un panorama de Loire : une balade, un pique-nique sur les berges de Loire…

  • Siroter un coteaux-de-l’aubance dans une guinguette entre amis, se laisser bercer par l’ambiance musicale et savourer ce moment de partage ressourçant.

  • Jouer le capitaine d’un bateau habitable sur la Maine : larguer les amarres et filer sur l’eau sans excéder les 8 km/h… la vitesse idéale pour profiter du paysage et ne plus penser à rien.

  • Embrasser la Loire à bord d’une montgolfière… Là haut, le temps semble s’arrêter laissant béat devant la beauté du panorama et ce, quelle que soit l’heure ou la saison.

  • Pagayer sur la Loire : ce fleuve qu’on dit sauvage cache bien des moments de zénitude du petit matin au crépuscule.

  • S’offrir une pause zen dans les merveilleux jardins comme celui de Maulévrier ou à Terra Botanica où tous les sens sont en éveil.

  • Avoir les yeux qui pétillent devant des spectacles hauts en couleurs, lors du Carnaval de Cholet ou bluffants d’élégance avec les écuyers du Cadre noir de Saumur.