Week-end gourmand en Anjou

Boeuf Maine Anjou , JS. Evrard-Le Cavier©

  • Partager :

Week-end gourmand en Anjou

Quand l’Anjou s’invite à votre table, mieux vaut avoir la place de l’accueillir et faire preuve d’un bon appétit.

Avec ses recettes délicieuses, ses produits au goût préservé, ses vins précieux… De l’entrée au dessert en passant par les poissons de Loire et les viandes blanches ou rouges, la tradition et l’innovation se sont donné rendez-vous en Anjou.

 

Gourmandise quand tu nous tiens !

Aux détours de vos escapades ligériennes, flânez sur les marchés où fruits et légumes produits dans la vallée colorent les étals et agrémenteront délicieusement vos mets. Asperges, échalotes, fraises et autres fruits rouges, pommes, poires avec la fameuse Doyenné du Comice… couvés par le soleil et les vents tièdes.

Goûtez aux rillauds, ces petits morceaux de poitrine de porc, cuits au saindoux, servis froids ou en accompagnement de salade.

Si vous aimez les balades fluviales, aux côtés de pêcheurs de Loire professionnels à St-Florent-le-Vieil ou Montjean-sur-Loire, savourez la Loire et ses trésors. En bord de Loire ou de rives angevines, succombez à la simplicité des guinguettes où fritures d’anguilles, salades angevines… se marient joyeusement aux animations musicales.   

 

Réputé pour son vignoble et riche de ses 32 AOP, l’Anjou possède aussi un joli bouquet de liqueurs aux noms évocateurs : Cointreau, Guignolet, Menthe-Pastille, Triple-sec. À Angers et Saumur, poussez les portes des Maisons des Vins et des distilleries Cointreau, Giffard et Combier.

 

Depuis plus d’un siècle, l’élevage de viande bovine est l’une des spécialités de l’Anjou. Rendez-vous au Domaine des Rues à Chenillé-Changé, le berceau de la race locale Rouge des Prés. Les producteurs obtiennent d’ailleurs en 1999, l’AOC Maine Anjou qui fait la réputation de la région.

Pour les amoureux de jardins et de plantes aromatiques et médicinales, ne manquez pas la visite de Camifolia.

L’excellence des savoir-faire

 

Les champignons de Paris, cultivés depuis plus d’un siècle dans les caves saumuroises, font de l’Anjou l’un des premiers producteurs d’Europe. À quelques mètres sous terre, venez visiter nos champignonnières.

 

Dans les restaurants troglos, vous entendrez alors parler de la galipette, sachez que l’on ne vous invitera pas à faire de la gymnastique mais bel et bien à rester autour de la table. La galipette est un grand champignon au chapeau lourd et large. Les Saumurois le garnissent de beurre aillé, de rillettes ou de fromage avant de le gratiner dans le four à fouace. Autre spécialité : les fouaces justement, ces petits pains chers à Rabelais, servant autrefois à contrôler la température des fours. A peine sortis du four, à vous de choisir : garniture salée ou sucrée !

 

Sur la route des découvertes insolites, croisez le « Troglo des pommes tapées ». Les pommes tapées sont des fruits séchés, « tapés » en galette, que l’on réhydrate plus tard, généralement dans de l’alcool.

Régalez vos papilles aussi avec ces deux desserts : le Pâté aux prunes, en vente dans nos boulangeries à la mi-juillet voire fin juillet et le Crémet d’Anjou qui a d’ailleurs sa propre maison au Puy-Notre-Dame « La Maison du Crémet d’Anjou ».

Délectez-vous des spécialités culinaires de l’Anjou grâce aux talents de nos six chefs étoilés. Au cœur des vignes, rencontrez les chefs vignerons ravis de vous faire partager leur passion et savoir-faire.

L’Anjou, tout un monde de douceurs ! Et, pourquoi ne pas offrir un peu de cette douceur légendaire à ceux qui la méconnaissent ? Il est des cadeaux qui restent inoubliables…