Château de Brissac

Château de Brissac , Ville d'Angers / L. de Serres©

  • Partager :

5 bonnes raisons de monter les marches du château de Brissac

Situé dans le vignoble au sud d’Angers, on le surnomme le « géant du Val de Loire ». Propriété ancestrale des Ducs de Brissac (1502), avec 204 pièces sur sept étages, il trône au rang de plus haut château de France.

1# Pour son parc immense

Avant même de pénétrer dans cette forteresse-château, construite entre le XIe et le XVIIe siècle, il faut se poser et contempler. Sur le perron, à 180 degrés, Brissac prend toute son ampleur sur 70 hectares. Cinq promenades à thème où se mélangent rosiers, vignes, arbres centenaires et multiples pièces d’eau révèlent l’imposante architecture du château. Le parc est le paradis des promeneurs et un havre de paix des rêveurs.

2# Pour sa grandeur étonnante

Patience encore avant d’entrer… La vue extérieure de l’édifice vaut son pesant d’or. Avec un peu de recul, on distingue mieux l’immensité du lieu. Le château culmine « à environ 50 m de haut en fonction de la hauteur de la pelouse qui l’entoure », ironise le marquis Charles-André de Brissac, le propriétaire. Entre austérité et élégance gothique, ce « géant du Val de Loire » dévoile ses innombrables lucarnes ornementées, portées par ces deux tours imposantes aux allures médiévales.

3# Pour son âme vivante

À la porte d’entrée, le marquis de Brissac interpelle le visiteur : « Vous allez pénétrer dans un château en vie. Une maison où tout est grand et où vit une famille à plein temps ». Le ton est donné et preuve en est, le grand salon rassemble des souvenirs de famille où se côtoient portraits et photos, fleurs et bougies... « Chaque génération s’est attachée à transmettre l’amour et le respect d’un patrimoine pour y maintenir une tradition d’accueil », ajoute Charles-André de Brissac.

4# Pour son petit théâtre

Le voyage se poursuit dans un riche et éblouissant décor. Mobilier précieux, tapisseries, plafonds dorés à la feuille, jusqu’à la chapelle et la chambre où dormit le roi Louis XIII en août 1620. De la cuisine à la cheminée monumentale datant du XVIIe siècle aux caves pavées et voutées, la visite parcourt les siècles. Sans oublier une de ses merveilles : le ravissant petit théâtre « Belle Epoque », créé en 1890 par la marquise de Brissac, Jeanne Say, et dédié à l’opéra. Somptueux.

5# Pour ses animations de caractère

La vie du château passe aussi par ses multiples animations. Tout au long de l’année, différents événements vous y convient. Du traditionnel marché de Noël en passant par l’incontournable chasse aux œufs à Pâques, Brissac est avant tout un lieu de rencontre et de partage. Distingué en avril 2018 d’une 3e étoile au Guide Vert Michelin, le château a célébré cette nouvelle ascension par un nouveau rendez-vous, la « Grande Fête du Printemps ». Petits et grands adorent !

 

En partenariat avec Dimanche Ouest-France Maine-et-Loire

Infos pratiques

CHAMBRES D'HÔTES DU CHÂTEAU DE BRISSAC
Château de Brissac
Brissac Quincé
49320 BRISSAC LOIRE AUBANCE