Week end nature et découverte des parcs et jardins de l'Anjou
Champ de dahlias

Champ de dahlias à Terra Botanica , E. Turc©

  • Partager :

Suivez le guide

Week-end jardins

Un week-end au vert comme envie d’escapade en Anjou, 1er département horticole français ? En tribu ou à deux, poussez les portes des hôtels et maisons d’hôtes aux jardins fleuris invitant à la quiétude et à la rêverie. Les parcs et jardins embaument les cœurs et éveillent les sens.

0 résultat

Bouquet de nids douillets

Les beaux jours pointent le bout de leur nez avec l’envie irrésistible de s’évader le temps d’un week-end nature en amoureux. Offrez-vous un séjour détente au cœur de la vallée des rois de France, laissez-vous inspirer par les bords de la Loire inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco au titre des paysages culturels vivants. Plongez dans le Val de Loire souvent considéré comme le « jardin de la France ».

Chambres sur jardins bucoliques, promenades romantiques dans un magnifique parc avec roseraie et jardin bio ou encore pause gourmande entre petits et grands au cœur d’une propriété avec étang, vergers et prairies…de quoi faire de vous un hôte comblé.

Les propriétaires partagent avec bonheur leur passion végétale et témoignent de la magie des lieux. Parfumez votre séjour, cultivez votre amour pour la nature. Bienvenue au royaume des mille et une senteurs.

 

L’Anjou a la main verte

En Anjou, les invitations à descendre dans les jardins foisonnent. Un parfum d’Orient en Anjou avec le Parc oriental de Maulévrier, rendez-vous poétique et zen ; les roseraies de Doué-en-Anjou où l’œil embrasse à l’infini les perspectives des champs de roses ; le Jardin Camifolia à Chemillé-en-Anjou, la « capitale » des plantes médicinales ; le Parc Terra Botanica, jardins extraordinaires uniques aux portes d’Angers, 1er parc à thème européen entièrement dédié au végétal. 

Bien d’autres écrins de verdure vous accueillent avec des fleurs en Anjou. Au programme également de belles balades nature en amoureux à consommer sans modération. On ne sait plus où donner des yeux, du nez, des oreilles ou des mains tant l’Anjou est un véritable paradis des sens.