Patois angevin - Dictionnaire et expressions
Patois angevin

Patois angevin , Anjou tourisme©

  • Partager :

Le patois angevin

Tôpette, Trempé-guené... ça vous parle ? Ces expressions du patois angevin sont encore très présentes sur le territoire de l'Anjou.

Patois angevin

Le parler angevin

L’angevin fait partie de la famille des langues d’oïl, branche des langues romanes. On trouve le patois angevin dans les départements de Maine-et-Loire, de la Mayenne et de la Sarthe (ancienne province de l'Anjou).

La Loire a longtemps été une frontière difficilement franchissable, délimitant naturellement les régions angevines mais aussi les parlers. Ce qu’on peut appeler le patois angevin est très divers ; suivant les territoires de l’Anjou, il existe une diversité d’expressions et de prononciations. Par exemple, le parler des Mauges  est différent, et se rapproche du patois vendéen.
 

L’une des principales caractéristiques du patois angevin est l’utilisation du « e » muet. On retrouve encore aujourd'hui dans les conversations cette utilisation, tout comme certains termes.

Quelques phrases...

Quelques phrases du patois angevin (source : wiki-anjou.fr)

  • La Louis’ a’ folleill’ quand Léon roussine à la société(La Louise devient folle quand Léon traine au cercle.)
  • D’où que t’as été t’fourré ? t’es tout guené, regarde më ça ! va don changer tes hardes avant d’attraper quieque chose. (Où es-tu allé ? T’es tout trempé, regarde ça ! Va te changer avant d'attraper froid.)
  • Bon ! vlà côr ein’ panne, astheûre' ? (Bon ! voilà encore une panne, maintenant !)
     
  • Oh ! mais non, je n’aime pas à me laisser rudanger comme ça. (Oh ! mais non, je n’aime pas me laisser malmener comme ça.)
     

> Retrouvez également le dictionnaire des mots de l'Anjou sur wiki-anjou.fr
 

Tôpette !

A lire aussi