Poire Belle Angevine - Recette de l'Anjou
Recette La poire Belle Angevine

émotion saveurs

Recette La poire Belle Angevine

Poire Belle Angevine , JYingko-fotolia.com©

  • Partager :

Recette la poire Belle Angevine

La poire Belle Angevine… rien qu’à prononcer ces mots, l’eau nous vient à la bouche. Tous à vos paniers pour cueillir cette jolie poire à la chair si parfumée et fondante et vous concocter ce dessert gourmand. Recette délicate et savoureuse à partager avec vos amis !

Poires d'Anjou

La reine des poires est angevine

En 1849, un jardinier angevin sélectionne parmi des semis de poiriers la Doyenné du Comice, toujours considérée comme la reine des poires et la meilleure variété par les Mordus de la Poire (association nationale de valorisation). Aujourd’hui diversifiés, les vergers ont permis à l’Anjou d’être propulsé au 1er rang des producteurs de poires et de pommes. 

 

Greffé sur cognassier, ce fruit volumineux et ovoïde a une peau jaune paille piquetée et marbrée de roux. Sa chair est blanche, fine, juteuse et parfumée. Elle arrive à maturité parfaite entre mi-novembre et fin décembre, à l’heure où la plupart des autres variétés ont pratiquement déjà disparu des étals. Mélange de douceur et d’acidité, elle peut être consommée de bien des façons : crues, elles sont excellentes. Mais elles sont tout aussi appétissantes sous forme de gâteaux, tartes… de confitures et de poires au vin rouge.

On l’a testé pour vous…

6 poires Doyenné du Comice - 1 l de vin rouge d’Anjou : (saumur, saumur-champigny, Anjou, Anjou villages…) – 200 g de sucre - zestes d’orange et de citron - 1 gousse de vanille - 1 clou de girofle – 1 bâtonnet de cannelle (facultatif).

Préparation : 10 mn
 

Cuisson : 30 mn (sirop et poires)
 

Coupez les poires Doyenné du Comice en deux.
 

Faites les cuire pendant 20 mn dans un sirop réalisé au préalable avec un vin d’Anjou rouge, des zestes d’orange et de citron, une gousse de vanille et un clou de girofle.
 

Laissez cuire à feu doux 10 mn environ.
 

Servez froid. 
 

Bon appétit !
 

© Recette extraite du livre « Cuisine de l’Anjou » 
Éditions Bonneton